Boule de Neige Index du Forum

FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer
ProfilProfil Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés ConnexionConnexion


NecroHime

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Boule de Neige Index du Forum -> Inventions Creations -> Ecrits
Sujet précédent :: Sujet suivant
Auteur Message
manheim

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2007
Messages: 39
Localisation: seez
Féminin Lion (24juil-23aoû) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 23 Jan 2008 - 23:02 Sujet du message: NecroHime Répondre en citant

Bon comme je le dis dans la présentation, je l'ai écrite y'a 2ans suite à un sujet de redac que l'on avait eut en français... 
Je suis désolée s'il reste des fautes, j'ai du mal à les voirs quand c'est moi qui écrit... 
Je ne me rapelle plus exactement du sujet que c'était, un rapport avec l'angoisse et le fantastique il me semble...  
'fin bref, j'espère que ça vous plaiera quand même 
 
bonne lecture 
Okay  

_________________
oO°o Baka Baka Baka o°Oo
Kise Shite mamacita


Visiter le site web du posteur
Revenir en haut
Modérateur
Publicité





MessagePosté le: Mer 23 Jan 2008 - 23:02 Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
manheim

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2007
Messages: 39
Localisation: seez
Féminin Lion (24juil-23aoû) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 23 Jan 2008 - 23:06 Sujet du message: NecroHime Répondre en citant

Necrologique Immensité


Ploc ... Plic, ploc ... 
Quoi ? Comment ça plic, ploc ? De l'eau ?! ... Je venais de recevoir une goutte d'eau sur le front, une goutte d'eau glacée. Du moins, on aurait dit de l'eau. Je n'y voyais rien. Tout était noir, tout était... vide ? Au secours, à l'aide ! Pas de réponses. Evidemment, si c'était le vide, personne n'allait me répondre. Mais qu'est ce que je faisais dans le vide ? J’étais pourtant bien rentrée du lycée, montée dans ma chambre, j'avais pris ma console de jeux, but un peu et... et je ne me souvenais plus. C’était le trou noir ! Ah ! Quel humour ! Je m'asseyais, les genoux blottis contre ma poitrine, la tête dans les bras, désespérée... 
 
 
Une dizaine de minutes s'étaient écoulée avant que je ne décidai enfin à me relever. Je m'essuyai les joues, c'était stupide de s'inquiéter pour si peu... J'avais juste dut me perdre quelque part, on m'aurait alors oubliée et puis c'est tout. De toute façon, personne ne penserait à venir jusqu'ici. Je marchai, trébuchai, chutai, me relevai puis continuai à marcher. C'était fatigant, mais je n'avais pas le choix, il fallait que j'avance jusqu'à ce que j'aperçoive, ne serait-ce que de la lumière. Il faisait sombre, l'air était glacé, j'étais glacée moi aussi. Depuis combien de temps marchais-je ? Dix, vingt minutes peut-être ? J'aurais voulu regarder l'heure sur ma montre, mais elle n'était plus à mon poignet. Peut-être au gauche ? C'était stupide, pourquoi aurais-je changé ma montre ? Moi, mais pourquoi pas quelqu'un d'autre... ? Et si, j'avais été enlevée ? A l'aide, est-ce que quelqu'un m'entend ? ! Aucune réponse, une fois de plus. Mais il y avait quelque chose de différent, de changé depuis mon premier appel. Il y avait eu un écho. Certes, un écho lointain, mais tout de même, comme un râle sombre et profond. Je me mis à courir, courir de plus en plus vite, au point d'en avoir le souffle coupé. S'il y avait eu un écho, c'était qu'il y avait quelque chose pour le renvoyer. Je n'étais peut-être plus perdue... ? ! Essoufflée, il fallait que je m’arrête. Je ralentis, fis une pause, m'adossai à un arbre. Un arbre ? ! Dans ma course folle je ne m’étais pas aperçue que la lumière était peu à peu revenue. J'étais maintenant face à une immense Forêt hostile. L'écho, c'était sûrement Elle qui me l'avait renvoyé. 
 
 
C'était une immense Forêt, sombre, aux ombres morbides. Une Forêt comme celle que l'on voit dans les films d'horreur, où tout le monde finit par mourir. Elle était à la fois hostile et intrigante. Pourtant, je me souvenais clairement de l’avoir déjà vu... Je mis pas mal de temps à me décider. J'avais le choix entre mon retour dans l'obscurité, d'où je venais et "l'Antre nécrologique de l'Immensité". Au fond, ce n'était pas vraiment un dilemme. En revenant sur mes pas, j'aurais sûrement fini seule, glacée dans les Ténèbres. Je déteste lorsque je n'ai pas le dernier mot ! Si je faisais demi-tour, c'était comme avouer que j'avais fait le mauvais choix ! Je m'enfonçais donc dans la Forêt, non sans désespoir. Pourquoi n'avait ce pas marché pourquoi devais-je tout recommencer ? J'aurais dut en être beaucoup plus loin... 
 
 
La force de combattre ses peurs... Ce n'est pas donné à tout le monde... Et en ce qui me concernait, ce n'était certainement pas mon cas... Je m'enfonçais doucement, mais certainement. Depuis pas mal de temps, je m'imaginais des scénarios dans lesquels je finissais par me faire digérer par les ténèbres qui, je le pressentais, me suivait pour m'engloutir. Je serrai alors mes mains contre moi, les yeux à demi clos, essayant de me redonner un peu de courage... J’eut envie de siffler, que quelqu’un me vienne en aide… Je sais, je sais, cela porte malheur de siffler la nuit sous peine de se faire attaquer par un serpent ! Mais on ne pouvait pas dire que l’obscurité de tout à l’heure était dut à la nuit ! Une ombre me traversa la jambe. Je fis un bond gigantesque, on aurait dit un serpent cherchant à étouffer sa proie. Une vision d'horreur me vint à l'esprit... Un souffle glacé me frôla l'oreille... Mes cheveux se hérissèrent dans ma nuque... Il fallait que je décampe d'ici au plus vite. Je pris mes jambes à mon cou, et filai droit devant moi ayant la sensation que les ténèbres cherchaient à me poursuivre dans ma fuite... Haletante, je fuyais. Pourquoi, mais pourquoi rien n'était jamais comme on le souhaitait réellement ? Perdue dans mes pensées désespérées, je n'avais pas encore remarqué le ravin qui s’ouvrait à grande vitesse devant mes pas précipités. Et l'inévitable arriva. Je trébuchai sur une racine branlante aux aspects macabres. Je déboulais la fosse profonde, tantôt sur le ventre, tantôt sur le dos, sur les fesses, voir sur la tête. Ce fut une chute sans fin. Je n'espérais plus qu'une chose, que tout s'arrête, que ma tête heurte violemment une pierre, que je ne sente plus ce vide sous mon corps. 
 
 
A suivre... 

_________________
oO°o Baka Baka Baka o°Oo
Kise Shite mamacita


Visiter le site web du posteur
Revenir en haut
Modérateur
Tetelle

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 8
Localisation: bsm
Féminin

MessagePosté le: Mer 23 Jan 2008 - 23:36 Sujet du message: NecroHime Répondre en citant

oh mè cè koi ce  truc!!! cè koi la suite!! Sad arète de déssiné é va écrire la suite!!
cè super bien écri, é cè captivan , limite tu t pren pour ce le personnage !!!
keskil lui arive, il meur??? dépèche décrire la suite k j lise lol.


Revenir en haut
manheim

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2007
Messages: 39
Localisation: seez
Féminin Lion (24juil-23aoû) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 2 Avr 2008 - 23:06 Sujet du message: NecroHime Répondre en citant

Lorsque je repris connaissance, mon corps était allongé sur le dos et mon bras droit me faisait horriblement souffrir. Peut-être me l’étais-je cassé ? Me casser le bras ? Je doute que cela fusse possible, je devais seulement être affaiblie ! Bon ! A présent j’étais perdue, mais perdue à un point inimaginable (en réalité comme depuis le début !). Il fallait à présent prendre une décision (bonne de préférence) ! Je me relevai. Par où continuer ? Après mure réflexion (à peine quelques secondes !), je choisissais de toujours m’enfoncer dans la forêt, autrement dit, droit devant moi…

Malgré le fait que j’avançais seule au milieu d’une immense forêt, cernée par les ombres, je me sentais bien ! L’atmosphère était tout à fait différente de celle de tout à l’heure. L’air était certes toujours aussi glacée, mais une brise légère le rendait fluide, voir même agréable, au contact de mon visage. Et même épuisée, j’avançais sans peine… Seulement voilà, il suffit d’un seul petit détail, d’un seul élément pour que tout redevienne un véritable enfer ! Et ce petit détail était là, juste devant moi, ou plutôt " Ils " étaient devant moi ! A mes yeux s’ouvraient à présent trois chemins bien distincts, mais qui avaient en commun une envie profonde de me faire perdre ! J’avais lu quelque part que dans les cas désespérés, d’après des statistiques, la majorité des gens auraient pris celui de gauche, c’est donc pour cela que je décidai d’emprunter celui de droite ! C’est après une longue marche que je réalisais que les statistiques étaient fiables uniquement pour les gens qui en tenaient compte… 
 
Je m’engouffrais dans un labyrinthe, les haies qui m’entouraient plongeaient le chemin dans l’obscurité. Etait-ce dû à leur hauteur ou à leur épaisseur ? Je n’en savais rien, mais j’étais décidément abonnée à l’obscurité et aux ambiances macabres ! Je ne serais pas étonnée si je me retrouvai entourée de cadavres ! Le chemin que j’avais choisi semblait désert, je tournais à droit et avançai de plus en plus vite. Je ne cessai de regarder derrière moi. J’éprouvais à nouveau le sentiment d’être observée. Le labyrinthe devenait de plus en plus sombre à mesure que le ciel s’effaçait dans les haies ! Génial j’allais encore une fois me retrouver dans le noir ! Je décidai de tourner à droite dès que possible. Ce chemin-ci était totalement vide et l’absence d’embûches ou d’obstacles, je ne savais pourquoi, me mettais mal à l’aise ! Le labyrinthe semblait me donner un faux sentiment de sécurité… Alors c’était cela que l’on ressentait ? Je n’avais peut-être pas le niveau suffisant pour survivre, en effet, j’étais déjà tombée dans des pièges d’une banalité déconcertante ! A gauche… à droite… encore à gauche… Par deux fois, je me retrouvai dans un cul-de-sac. Je revint sur mes pas, pris un chemin sur ma droite et vis alors une étrange brume dorée qui flottait à quelques mètres du sol. Il s’agissait sûrement d’un piège et je me demandai ce qui se passerait si j’essayai de traverser la brume dorée ? Valait-il la peine de prendre ce risque ou valait-il mieux de faire demi-tour ? J’hésitai encore lorsque je me surprit en train d’amorcer un pas. Instinctivement j’avais avancé. Mon sang ne fit qu’un tour et je fermai les yeux pour ne plus voir l’espace infini qui s’était étendu tout autour de moi. Mes cheveux flottaient dans le vide, je restai là, suspendue, immobile et terrifiée. Cette brume m’immobilisait et m’empêchait de bouger, ne serait se, que le petit doigt ! Mais ce n’était pas pour autant que j’eut envie de bouger ! Je craignais que cela n’amorce une chute, un plongeon funeste et sans fin ! Du courage… il fallait pourtant que… Mes cheveux se balançaient toujours, silencieusement, le long de mes épaules, dans les airs, devant mon visage… Du courage… du courage… Je ne sentais aucun poids, aucunes blessures, j’étais presque bien, à la fois immobilisée par la peur et par cette brume ! Du courage ! J’avais pourtant déjà affronté ces évènements, ces épreuves ! Je donnais un brusque coup d’épaule, inutile, et qui pourtant sembla me décrocher ! Je tombai ! Je tombai dans le vide, semblant pourtant flotter dans les airs, légère ! Fermant les yeux pour mieux sentir cette sensation de bonheur que l’on ressent lorsque l’on vole ! 
Lorsque je les ré ouvrit, j’étais de nouveau face aux trois chemins ! Déçue, mais plus forte que jamais ! Je pouvais y arriver ! Je pouvais gagner ! A présent, mon choix se portait, bien entendu, sur le chemin de gauche. Cette fois-ci, la route me parue plus courte que la précédente. Sûrement à cause du fait que je présentais, plus que redoutais, un danger ! Qu’est ce que l’instinct ? Est-ce un 6° ou 7° sens (si on considère le Savoir comme tel, après le goût, le toucher, l’ouie, l’odorat et la vue), qui nous permet d’entrevoir un bref instant une parcelle de l’avenir ? Ou simplement une sensation forte dut à notre imagination ? Ou peut-être encore, est-ce juste causé par le temps, une boucle sans fin où chaque instant peut alors être revécu ? Je soupirais… Me voilà philosophe à un moment crucial de " l’aventure ", que c’était pathétique ! L’air devint lourd et tout s’assombrit autour de moi, et c’est ainsi que je me retrouvais face à… Je n’avais pas eu le temps de réfléchir à ce que cela pouvait bien être, quand je me retrouvai pétrifiée. Une vague de terreur me glaça de la tête aux pieds : à travers un nuage de brume, je venais d’apercevoir une forme aussi grande que squelettique qui s’élevait lentement. La forme tendit devant elle ce qui devait être une main, plia et déplia les doigts avec une expression de ravissement sur le visage. Fuis ! Fuis le plus loin possible ! Cours sans te retourner ! Mais il m’était toujours impossible de faire le moindre mouvement… Ce sourire… ce rire, aigu, glacial, sans joie, ne m’avait jamais autant épouvantée, au point de me rendre folle ! Et dieu seul sait combien de fois j’avais dut l’affronter, même sous un angle différent ! Pourquoi ? Mais pourquoi, pourquoi encore une fois ? Un éclair me frappa au visage, puis je m’effondrai. Je ressentis une douleur plus effroyable encore que celle qui m’avait torturée lors de ma chute. J’avais l’impression que mes os étaient en feu, que ma tête se fendait, je n’avais plus qu’une envie : que tout finisse… que tout sombre dans les ténèbres… Je ne savais où cela me mènerait mais je n’avais plus qu’une seule envie : mourir… Puis la douleur disparut. Je me tenais debout, incapable de dire ce qui venait de m’arriver. J’avais encore l’impression que les rires de l’Ombre résonnaient dans la nuit, et pourtant j’étais à l’endroit même où je m’étais trouvée, à la croisée des chemins… 
 
 
A suivre... 

_________________
oO°o Baka Baka Baka o°Oo
Kise Shite mamacita


Visiter le site web du posteur
Revenir en haut
Modérateur
sonia

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 4
Localisation: tignes
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval

MessagePosté le: Ven 4 Avr 2008 - 19:47 Sujet du message: NecroHime Répondre en citant

c'est vraiment magnifique la façon que tu as d'écrire!! j'adore ton style!!! j'attends avec impatience la suite!!
manheim bravo!!!


Revenir en haut
Niouf

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 141
Localisation: Val d'Isère
Masculin

MessagePosté le: Dim 6 Avr 2008 - 13:56 Sujet du message: NecroHime Répondre en citant

Super sympa !!! ^^ On sent comme même une différence de style entre les deux parties. L'ambiance, bien sombre, est bien restitué par l'action lente, coupé de passage rapide.
_________________
Sympa la Décoration Primptanière du Forum !!!
Christian


Visiter le site web du posteurMSN Skype
Revenir en haut
Journaliste du Web
manheim

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2007
Messages: 39
Localisation: seez
Féminin Lion (24juil-23aoû) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 8 Avr 2008 - 20:44 Sujet du message: NecroHime Répondre en citant

merci bcp pour ces comentaires.
Pour te répondre coline la raison pour laquelle cela ressemble à Harry Potter ou qu'il y a bcp de point d'exclamation c'est que c'est avant tout un sujet de rédac, qui plus est, qui date de la 2° (2ans et demi pour moi) alors il y avait quelques regles à respecter et surtout un sujet prédéfini.
et puis je dois avouer que je ne l'ai pas tellment relue avant de la poster, j'aurais probablemnt changer quelques petits trucs
vila tchuss
_________________
oO°o Baka Baka Baka o°Oo
Kise Shite mamacita


Visiter le site web du posteur
Revenir en haut
Modérateur
adrianne

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2007
Messages: 20
Localisation: bsm
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 9 Avr 2008 - 21:03 Sujet du message: NecroHime Répondre en citant

j'ai beaucoup aimé même si c'est pas le genre d'écrits que je lis d'habitude mais tu as mis beaucoup de suspense et ça c'est vraiment bien ! A quand la suite ?
en tout cas BRAVO !
_________________
[[ pleure pas petite sirène, ton histoire commence à peine .. ]]


Revenir en haut
Isia

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 41
Localisation: o_O
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 25 Avr 2008 - 10:59 Sujet du message: NecroHime Répondre en citant

Bien sympa. En effet il y a pas mal de points d'exclamations mais ça ne m'a pas trop gênée. L'histoire est un peu macabre mais j'aime beaucoup la façon dont tu l'a raconte =) On attend la suite
Bisx
Isia
_________________
SMILE AND DREAM


Visiter le site web du posteurMSN
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:23 Sujet du message: NecroHime

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Boule de Neige Index du Forum -> Inventions Creations -> Ecrits Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1


Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template eRed by Curucu